Comme l’abandon de panier, le taux de rebond est un fléau dans le secteur du e-commerce. Ce taux est aussi élevé sur les sites de contenus. Comment analyser cet indicateur de performance ? Comment faire en sorte d’optimiser les fiches produit pour optimiser les visites des internautes sur votre site ?

taux_de_rebond

Quand fort taux de rebond rime avec mauvaise optimisation

Le taux de rebond ne vous mentira pas. Il sera significatif quant à la qualité de vos contenus et de vos fiches produits. Pour un seo-automated-link-building-1 il est commun d’avoir un taux de rebond compris entre 40% et 60% sur les fiches produits, tout dépend du secteur d’activité évidemment.  Si votre taux de rebond vous fait peur c’est sûrement que vos fiches produit doivent être améliorées. L’optimisation de celles-ci va vous permettre de largement améliorer vos performances en ligne. Notez toutefois que ces fiches produit ne sont pas les seuls éléments de votre site à travailler pour gagner en conversions. Votre entonnoir de conversion est tout aussi important et doit faire l’objet d’attentions particulières. Optimiser l’ergonomie de votre site e-commerce est aussi une priorité lors du développement de votre stratégie en ligne ! Ces éléments représentent une partie de l’expérience d’achat et détermine donc par la suite la potentielle relation de fidélité qui pourra découler. Pas de faux pas donc !

Le taux de rebond comme indicateur fiable

N’allons pas par quatre chemins, le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui sont effectivement bien arrivés sur votre page web mais qu
i n’ont pas effectué une autre action sur votre site. La définition de Google Analytics est la suivante : « Le taux de rebond est le pourcentage de sessions avec consultation d’une seule page, c’est-à-dire les sessions dans lesquelles l’utilisateur a quitté votre site sur la page d’entrée sans avoir interagi avec cette dernière ». En d’autres termes, les cyberacheteurs ont pu :

  • Arriver sur votre page et fermer son navigateur internet tout de suite
  • Cliquer sur un lien externe de votre page
  • Cliquer sur le bouton « retour en arrière »de son navigateur lorsqu’il est sur votre page
  • Ne pas effectuer d’action pendant 30 minutes (durée d’une session Google Analytics)

Où obtenir cet indicateur de performance e-commerce ?

Le taux de rebond peut vous être très facilement donné par Google Analytics. Ce qui est très pratique c’est que vous pouvez avoir cet indicateur pour toutes les pages de votre site.

Pour obtenir le taux de rebond global de votre site e-commerce, rien de plus simple, il est situé dans « Audience>Vue s’ensemble ».

Analyse du taux de rebond

analyse_taux_de_rebond

  • Pondérez le taux de rebond par le nombre de pages vues

Bien qu’il soit évident que le taux de rebond soit un indicateur primordial dans l’analyse de votre site puisqu’il va vous indiquer quelles sont les pages de l’entonnoir de conversion les moins bien optimisées, il est évident, comme pour tous les indicateurs de performance, que les résultats les plus intéressants sont donnés lorsque vous les pondérez.

Pondérez par exemple votre taux de rebond avec le nombre de pages vues. Quel intérêt ? Eh bien il est simple. Dans un premier temps vous aurez les pages les plus importantes à analyser sur votre site.

Afin de pondérer les indicateurs de performance, rendez-vous dans Google Analytics et dans « paramètre par défaut » cliquez sur « pondérés »

  • Optimisation du taux de rebond

On entend par optimisation du taux de rebond le fait de baisser le nombre de personnes qui quittent vos pages web sans avoir interagi avec. Certains éléments assez communs peuvent être à l’origine d’un fort taux de rebond. Les raisons les plus courantes sont liées au fait que votre site présente sûrement des erreurs de conception ou certains éléments sont assez difficile à utiliser, la navigation pouvant en être alourdie. Une autre raison pourrait tout à fait être que l’internaute a trouvé toutes les informations qu’il recherchait sur la landing page, il n’a alors pas eu à chercher plus loin.

Afin de limiter le taux de rebond, essayez d’engager les internautes grâce à des appels à l’action. Ces call-to-actions feront en sorte d’impliquer encore un peu plus le consommateur dans sa navigation. Cela lui évitera aussi d’aller voir ailleurs.

D’autres éléments sont particulièrement importants si vous souhaitez optimiser votre bounce rate (taux de rebond). Êtes-vous certain que votre site est optimisé mobile ? En effet, un site non optimisé pour cette lecture fera fuir les internautes une fois qu’ils auront essayé de charger votre site. C’est la même chose si le temps de chargement de vos pages web est élevé. Les internautes auront tendance à ne même pas attendre la fin du chargement de la page, ce qui vous sera préjudiciable.

A l’origine d’un fort taux de rebond également… les annonces publicitaires ! En effet, si un utilisateur est dérangé dans son parcours par trop de publicité, de pop-up, de bannières, etc, il quittera votre site comme il est venu… sans mise au panier et sans même une lecture ou un coup d’œil à la fiche produit.

 

Vos fiches produits déterminent votre taux de conversion (et pas que…)

 

Les fiches de vos produits sont primordiales pour votre site e-commerce. Elles vont déterminer votre réussite et de manière plus opérationnelle vont déterminer votre taux de rebond et votre taux de conversion. Optimiser ses fiches produits c’est améliorer la rentabilité de son site e-commerce !

taux_de_conversion

Les avantages d’une fiche produit bien construite pour vos ventes online

Si il y a bien une chose à ne pas bâcler lors de la création de votre site e-commerce, ce sont bien les titres, les descriptions et les photos de vos fiches produits ! En plus d’être votre argumentaire de vente, elle est aussi d’une grande aide pour votre référencement naturel dans les moteurs de recherche. La bonne construction d’une fiche produit est chronophage mais le jeu en vaut la chandelle en termes de performances e-commerce.

Par le biais des fiches produit, vous devez faire en sorte d’optimiser le passage à l’action, c’est-à-dire la mise au panier. En d’autres termes, vos fiches produits sont à l’origine des interactions avec votre page et donc d’un faible taux de rebond ainsi que d’un fort taux de conversion. Bien que l’entonnoir de conversion et que le parcours de navigation jouent un rôle particulier dans la conversion et dans le fait que le panier ne soit pas abandonné, ce sont les fiches produits qui vont donner envie aux consommateurs d’acheter vos articles.

Optimiser une fiche produit pour l’e-commerce

Les fiches produits représentent une vitrine pour vos produits. Elles doivent contenir des mots-clés pertinents par rapport à votre produit et ces derniers doivent être intégrés dans les champs adéquats. Les images jouent également un rôle particulièrement important dans votre fiche produit afin de rassurer le consommateur. Avec des photos sous tous les angles, des zooms parfaitement réalisés et parfois des vues à 360°, vous mettez toutes les chances de votre côté afin de faire baisser le taux de rebond de vos fiches produits et de faire augmenter votre taux de conversion, graal de tout site e-commerce.
fiche_produit_ecommerce

  • Définir les informations les plus importantes pour le client

 

Avant toute chose et surtout avant la création de toute fiche produit, posez-vous les questions suivantes : quels sont les caractéristiques les plus importantes ? Que va rechercher en premier lieu le cyberacheteur sur ce produit ? Sur quels éléments en particulier va-t-il rechercher des informations pour se rassurer dans son achat ? Et vous, de votre côté quel est votre avantage concurrentiel sur ce produit ?

 

Lorsque vous aurez réfléchi à ces questions, vous saurez quelles sont les informations qui doivent être mises en avant sur la fiche produit et dans les champs clés comme le titre, la description. Vous saurez également quels points méritent une attention particulière lorsque vous proposez des photos du produit (zoom sur un élément constitutif, etc).

 

Notez que la plupart du temps, les informations incontournables d’une fiche-produit sont le prix, les boutons d’action et donc celui qui permet l’ajout au panier, le nom du produit, une description courte, des éléments de réassurance, les caractéristiques principales du produit dans le sens taille et couleur, les promotions en cours et de plus en plus souvent la note du produit. Notez que la description totale peut être située plus bas et que dans l’en-tête, la description brève peut renvoyer vers la grande description.

Maintenant que vous savez quelles informations doivent constituer votre fiche produit en priorité, vous devez les mettre en place de manière adaptée. Idéalement c’est dans un bloc en haut de fiche.

 

·         Prendre en compte la ligne de flottaison

 ligne_flotaison_ecommerce

Comme nous l’évoquions dans le point précédent, l’emplacement des informations dans la fiche produit est cruciale. Celles que vous jugez incontournables doivent impérativement être placées de manière très visible, en haut de page et surtout au-dessus de la ligne de flottaison. L’internaute ne doit pas avoir à agir pour voir des informations lorsqu’il arrive sur la fiche produit. Cela signifie que ces indications doivent pouvoir être lues sans scrolling.

 

Astuce intéressante, vous pouvez maintenant faire en sorte que les informations primordiales restent toujours en tête de page lorsque le consommateur scrolle pour visualiser l’ensemble. C’est en fait une boite flottante qui suit l’internaute lorsqu’il scrolle. Il a alors toujours certaines informations sous les yeux. Cela lui évite des efforts supplémentaires lorsqu’il a par exemple oublié la référence, le prix ou tout autre élément présent en tête de page.

Il est évident que le bouton d’action de mise au panier doit avoir une place prépondérante dans la fiche produit. Il peut être placé en tête de page et en fin de page afin d’éviter à une personne qui ne souhaite pas lire la description de scroller. Vous pouvez aussi ajouter ce bouton d’appel à l’action dans la boîte flottante dont il était question dans le paragraphe précédent. Ne forcez pas le consommateur à acheter mais facilitez-lui la tâche au maximum. Un consommateur qui ne fait pas d’effort, ou peu, est un futur consommateur satisfait !

  • Zapper la publicité intrusive

 publicite_intrusive

Cela a dû déjà vous arriver. Vous quittez un site à cause de la publicité qui s’y affiche. Cela doit même vous arriver encore plus souvent de quitter un site mobile à cause de cette même raison. Vous aussi, vous êtes un internaute. Trop de publicité tue votre contenu et dégrade les performances comme le taux de rebond et le taux de conversion. Des éléments qui s’affichent sur un site e-commerce et qui sont non-désirés par le consommateur sont perçus comme réellement intrusifs. Votre image en est aussi touchée.

 

Les fiches produits sont des pages web qui nécessitent souvent énormément de temps et d’investissement personnel lorsque l’on est marchand. Si vous trouvez la rédaction de ces fiches e-commerce trop ennuyante, jouez sur le caractère original de vos écrits. Certains sites par exemple ont trouvé la parade aux longs listings de caractéristiques en rédigeant les contenus à la première personne du singulier. Le « je » étant le produit lui-même. Cette personnification du produit crée un effet de surprise chez l’internaute. Vous aurez alors attiré son intérêt. A vous d’assurer pour la suite de l’entonnoir de conversion… l’attention étant déjà captée !