Google Shopping : Adaptez votre flux produit pour être prêt à vendre à la rentrée 2016

E-commerçants, vous vendez vos produits sur Google Shopping ? Attention aux mises à jours de flux ! En effet, entre septembre 2016 et février 2017, Google Shopping met en place des modifications à prendre en compte dans la gestion de votre flux produit.
Nous vous proposons de détailler dans cet article ce qui va changer dès la rentrée 2016.

google shopping

Conçu par Freepik

Les modifications de flux Google Shopping pour la rentrée 2016

  • Le nouvel attribut « prix unitaire »

L’attribut « Prix unitaire » qui permet de préciser le prix à l’unité des produits est maintenant mis en place. C’est dans ce champ précis que vous devrez indiquer le coût d’un produit vendu à l’unité. Quant à l’attribut « price », il sera utilisé pour le prix global de votre offre produit.

  • Les attributs « couleur » et « taille » deviennent obligatoires

Les attributs « couleur » et « tailles » deviennent maintenant obligatoires en France en ce qui concerne la catégorie de produits « vêtements ». Google a choisi de rendre ces éléments obligatoires afin d’aider l’internaute dans son parcours d’achat. Ajouter ces éléments et précisions concernant les vêtements permettra aux internautes de perdre moins de temps lors de leur shopping. Ces attributs sont aussi obligatoires pour d’autres pays : Allemagne, Japon et Royaume-Uni.

  • Les règles des attributs « GTIN » et « Catégories de produits » sont étendues

Souvenez-vous, les règles concernant les GTIN et catégories ont été modifiées il y a peu en France. Elles sont maintenant aussi valables pour : Belgique, Canada, Danemark, Inde, Mexique, Norvège, Autriche, Russie, Suède, Turquie.

En ce sens, l’attribut « GTIN » est obligatoire pour tout produit qui est déjà associé à un GTIN Fabricants.

A ne pas oublier non plus que l’attribut « catégorie de produits » est aussi obligatoire pour les produits du type Média, Logiciels, Vêtements et accessoires.

  • La taille des images est modifiée

Vous avez déjà dû vous en rendre compte, Google a modifié de nombreux éléments concernant l’apparition des annonces dans les résultats de recherche. Dans cette continuité, la taille des images des annonces Google Shopping évolue aussi. Afin d’être en correspondance avec le nouveau format d’annonces, vous devez fournir des images de vos produits qui soient en accord avec ces résolutions :

  • 100×100 pixels au minimum pour les visuels des produits qui ne sont pas des vêtements
  • 250×250 pixels au minimum pour les visuels des produits « vêtements »

Si vous ne fournissez pas à Google Shopping le bon format d’image, si celui-ci est inférieur au format recommandé, vos annonces seront refusées. Si vous souhaitez optimiser à 100% vos annonces Google Shopping, prenez en compte le format recommandé par Google qui est de 800×800 pixels.

Utilisez Google Merchant Center afin d’optimiser facilement et rapidement votre flux produit pour Google shopping

Dans votre interface Google Shopping, utilisez « Feeds » ou « flux » (en français). C’est un nouvel outil qui permet de mettre en place des règles plutôt simples afin de gérer vos flux produits sur Google Shopping.

Quelques clics suffisent afin d’optimiser votre flux. Pour cela, rendez-vous dans « flux » lorsque vous êtes connecté à votre interface Google Merchant Center. Il vous suffit de cliquer sur le flux que vous souhaitez optimiser puis ensuite de vous rendre sur « Règle de flux » qui se situe dans l’onglet menu.

  • Utilité de la fonctionnalité « flux »

Dans l’interface Google Merchant Center, si vous vous rendez dans « flux », vous pourrez voir par attribut, les erreurs de votre flux. En effet, Google remonte les erreurs afin que vous puissiez les corriger simplement. En d’autres termes, vous pouvez créer une règle qui vous permet de corriger rapidement les erreurs. Vous pouvez alors choisir de les modifier en masse. L’instauration de règles simples et de corrections faciles vous permet de booster vos ventes sur Google Shopping et d’être en règle avec tous les prérequis de la plateforme e-commerce.

Quelques exemples de règles que l’on peut mettre en place :

  • Si le produit n’a pas de code GTIN, supprimer le produit
  • Si la valeur du champ « marque » est « égal » à « marque interdite », alors supprimer la marque en question

N’oubliez pas que les modifications réalisées sur votre flux sont prises en compte lors du prochain chargement de votre flux, pas avant.

Optimisez vos ventes avec les conseils de nos experts Google Shopping ! Contactez-nous pour plus d’informations sur l’export de votre catalogue produit sur Google Shopping.

.
Simple Share Buttons
.