Etude SEO 2017 : Quels facteurs de ranking influencent le positionnement dans les SERPs Google ?

 

 

SEM rush a réalisé dernièrement une étude sur les éléments de ranking les plus utilisés par Google pour le classement du contenu dans les résultats de recherche. Ces éléments de ranking sont-ils nouveaux ? Sont-ils les mêmes qu’il y a quelques années ? Comment influencent-ils le positionnement des sites web ?

Les principaux résultats de l’étude SEO sur le ranking Google

L’étude met en exergue quelques points principaux :

#1. Le trafic direct vers le site Web est le facteur de classement le plus influent. Autrement dit, lorsque de nombreux utilisateurs accèdent directement à un site Web, cela indique à Google que le domaine a une forte autorité et une forte valeur

#2. Les comportements des utilisateurs tels que le temps passé sur le site, les pages vues par session et le taux de rebond influent également sur le classement des sites Web car ils indiquent la qualité et la pertinence du site.

#3. Les éléments liés aux backlink sont extrêmement importants pour les classements des SERPs, sauf le texte lié aux ancres de lien.

#4. Les « branded keywords » (mots clés avec des noms de marque) renvoient vers les sites Web les plus pertinents et pas forcément les plus populaires.

#5 : La majorité des domaines qui possèdent un bon positionnement ont leur site web en version HTTPS.

#6 : Les éléments SEO « on-page » tels que la présence de mots-clés dans le titre, la méta-description et dans le corps du texte s’est avérée significativement moins influente que d’autres facteurs bien que de nombreux sites web utilisent ces pratiques SEO maintenant devenues très populaires.

Les facteurs de ranking liés aux backlinks

L’étude réalisée par SEM Rush expose plusieurs faits quant aux backlinks :

  • Plus le nombre de domaines référents est élevé et meilleure est la position du site web.
  • Plus le site web est positionné sur un mot-clé populaire et meilleur est son positionnement
  • Plus le volume de recherche d’un mot-clé est faible, moins cela a d’impact sur le positionnement du domaine dans les résultats de recherche.
  • Plus les backlinks d’un domaine sont nombreux, meilleure sera la position dans les SERPs.
  • Plus le volume de recherche d’un mots clé est faible, moins le nombre de backlinks a de l’importance sur la position du domaine dans les résultats de recherche.

Comme confirmé par Google, une solide stratégie de backlinks est cruciale pour un bon classement de son site Web. Concentrez-vous sur la création d’une stratégie de lien qui soit « naturelle ».

Les facteurs de ranking liés à la sécurité du site web

Si vous décidez de vous positionner sur des mots clés de la longue traîne, pensez absolument à faire migrer votre site web en HTTPS. Vous gagnerez quelques positions ! De la même façon si vous désirez vous positionner sur des mots clés à fort volume de recherche et à forte concurrence, avoir une version HTTPS de votre site est aussi extrêmement important. En ce qui concerne les mots-clés à faible volume de recherche, le taux d’adoption du protocole HTTPS n’est encore pas très élevé, de sorte qu’une version sécurisée de votre site web vous permettra de vous distinguer de manière significative de la concurrence.

Les facteurs de ranking liés à la longueur du contenu

Premier point important, il y a généralement plus de contenu sur les pages web qui se classent mieux dans les résultats de recherche. Le contenu long tend à avoir une meilleure position pour les mots-clés avec un volume de recherche plus élevé. Un contenu long est d’ailleurs plus important pour se positionner sur les mots-clés très concurrentiels.

La qualité et la pertinence de votre contenu jouent un rôle crucial dans le classement de vos pages dans Google. Créer seulement un contenu long n’est toutefois pas suffisant. Celui-ci doit aussi être pertinent en fonction de la requête de l’internaute.

La longueur de votre contenu est importante pour votre page mais il doit aussi être bien écrit et optimisé, surtout si vous ciblez des mots clés à fort volume de recherche.

Les facteurs de ranking liés au SEO « on-page »

Plus de 75% des 20 premières pages dans Google ont des mots-clés dans le corps du texte et plus de 60% les ont dans leur titre. Alors qu’il semble que ces éléments représentent des pratiques courantes chez les détenteurs d’un site web, les données prouvent que cet élément n’a pas un impact important sur les classements des résultats de recherche.

Cette étude montre également qu’il n’est pas nécessaire de vous positionner sur un mot clé exact ou une expression exacte si vous souhaitez être référencé sur la longue traîne. En effet, vous devez diversifier le noyau sémantique de votre texte et le rendre pertinent pour les utilisateurs. Utiliser un champ lexical sera bien plus pertinent que répéter un certain nombre de fois le même mot clé.

La présence d’une vidéo n’a pas montré une influence significative sur le classement des pages. Cependant, tenez compte des demandes de votre audience et si celle-ci en ressent le besoin, incluez un support visuel, incluez une vidéo à votre contenu.

Les visites sur les sites web

L’étude SEM rush montre une connexion directe entre le nombre de visites d’une page web et son classement. A noter que plus le volume de recherche sur un mot-clé est faible et moins ce facteur a de l’influence.

Ainsi, il y a un lien fort entre le nombre de visites directes et la position de la page dans les SERPs. Cela peut indiquer que Google donne la priorité aux domaines avec plus d’autorité et par conséquent à ceux avec plus de trafic direct. Cela signifie également que les classements organiques ne sont pas la seule chose sur laquelle vous devriez vous concentrer. Les visites directes sont alimentées par la notoriété de votre marque. Utilisez un ensemble de canaux afin de créer une stratégie de promotion vous permettant d’attirer un large trafic sur votre site web.

Les facteurs de ranking liés aux comportements des utilisateurs

Plus les utilisateurs passent de temps sur le site en général, mieux celui-ci est positionné. De plus, les internautes ont tendance à visiter plus de pages sur les sites Web qui sont en tête des résultats de recherche naturels.

Google affirme que les signaux émis par les consommateurs sont trop flous pour être pris en compte dans le classement de ses résultats. Toutefois, un taux de rebond élevé, peu de temps passé sur le site et un nombre peu élevé de pages web visitées prouvent que les internautes ne sont pas engagés envers le contenu comme ils le devraient si celui-ci était pertinent à leurs yeux. Il semble donc que ces éléments soient tout de même importants aux yeux de Google en ce qui concerne le positionnement des pages web dans les SERPs.

A vous d’adapter votre stratégie SEO en fonction des éléments exposés dans cette étude sur le référencement réalisée par SEM Rush.

.
Simple Share Buttons
.